Par : Robert Paret
«La civilisation n’est, considérée dans son ensemble, que la création culturelle rendue possible et stimulée par l’ordre social.»

A l’heure où l’on parle de la reconstruction du centre-ville historique, après les dégâts causés par le séisme du 12 janvier 2010, il nous parait surprenant qu’on ne mentionne pas, une fois pour toute, l’étude du Plan Directeur de la Capitale. Cette vision parcellaire que l’urgence cautionne risque de faire naître des incohérences que la cohérence, un plan d’Urbanisme, récuse. La répartition par-ci, par-là de villages devant abriter les victimes du tremblement de terre doit se faire en tenant compte de certains paramètres techniques relevant de l’Architecture, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire, de façon à ne pas handicaper à l’avenir un développement harmonieux de l’aire métropolitaine. Nous avons manqué le coche après l’inauguration de la Cité de l’exposition qui devait être le point de départ d’un Port-au-Prince moderne, gardons-nous de nous emballer dans un projet mal défini qui nous serait fatal.

Article sur le Nouvelliste